Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 20:33

'Hayey Sarah - La caverne de Ma'hpelah - 2ème partie


.../...

En tout cas, pour revenir à notre problème, voilà la position d’Abraham:

 

גֵּר-וְתוֹשָׁב אָנֹכִי, עִמָּכֶם; תְּנוּ לִי אֲחֻזַּת-קֶבֶר עִמָּכֶם, וְאֶקְבְּרָה מֵתִי מִלְּפָנָי

Ger-vetoshav anokhi imakhem

Je suis étranger-résidant parmi vous

tenou li a’houzat-kever imakhem

donnez-moi un héritage de sépulture / un caveau avec vous

 ve'ekberah meti milefanay.

Et j’enterrais mon mort de devant moi

 

Simplement, j’ajoute une petite phrase à cette introduction qui vient à travers ce verset : Il est frappant de voir que la première préoccupation de l’achat du terrain, c’est l’achat d’une tombe et pas forcément l’achat d’une villa. C’est un peu ainsi dans la Halakhah d’ailleurs

 

וַיַּעֲנוּ בְנֵי-חֵת אֶת-אַבְרָהָם, לֵאמֹר לוֹ

1שְׁמָעֵנוּ אֲדֹנִי, נְשִׂיא אֱלֹהִים אַתָּה בְּתוֹכֵנוּ

Vaya'anou veney-’Het et-Avraham lemor lo.

Et les fils de ‘Het répondirent à Avraham en lui disant

Shma'enou adoni

Ecoutes-nous seigneur

nessi Elohim atah betokhenou

tu es une prince de Dieu parmi nous

 

Tout de suite, il faut mettre en évidence qu’il ne s’agit pas ici d’une formule de politesse formelle, c’est l’indication que l’on sait qui est Avraham. Il vient de Our-Qadim et on l’accueille en tant que Nessi Elohim prince de Dieu.

 

Dans les récits précédants, lorsqu’Avraham est obligé de voyager dans la civilisation de l’Egypte, dans la civilisation des Philistins, il est reçu avec les honneurs dus à un roi. Donc, on sait qui est Avraham. Plus que cela, dans les autres récits, on sait qui sont les Hébreux. On a entendu parler de ces Hébreux qui habitaient ce pays-là au temps de Ever, une des lignées de Shem.

 

Le texte dit Avraham ha Ivri  et le rattache à la nation des Hébreux, la nation de Ever un des ancêtre descendants de Shem, un des ancêtres d’Abraham.

 

Tous ces Hébreux perdus dans les exils et les diasporas de ces temps-là et en particulier dans celle de Mésopotamie de la civilisation d’Our-Qadim. Une familles des Hébreux était revenue dans leur pays d’origine, c’était la famille de Tera’h père d’Avraham sur l’instigation d’Abraham, et c’est Avraham qui arrive dans le pays et lorqu’il y arrive on sait qui il est et on l’accueille avec les honneurs dûs à son rang.

 

Plus tard, lorsque Jacob descendra en Egypte, Paro lui demandera s’il descend de la famille de cet Abraham  dont on parle encore en Egypte parce qu’il y avait fait un petit voyage...

Le Midrash explique que Jacob ressemblait à Avraham et les Egyptiens croyaient que c’était lui-même qui revenait. 

 

Je reprends :

 

שְׁמָעֵנוּ אֲדֹנִי, נְשִׂיא אֱלֹהִים אַתָּה בְּתוֹכֵנוּ--בְּמִבְחַר קְבָרֵינוּ, קְבֹר אֶת-מֵתֶךָ; אִישׁ מִמֶּנּוּ, אֶת-קִבְרוֹ לֹא-יִכְלֶה מִמְּךָ מִקְּבֹר מֵתֶךָ
Shma'enou adoni

Ecoutes-nous seigneur

Nessi Elohim atah betokhenou

tu es une prince de Dieu parmi nous

bemivekhar kevareynou

dans la meilleure de nos tombes

kevor et-metekha

enterre ton mort

ish mimenou et-kivero lo-yichleh mimekha

personne d’entre nous ne refusera sa tombe devant toi

mikevor metkha.

d’enterrer ton mort.

 

Les honneurs continuent face au problème à résoudre pour Avraham, l’hospitalité lui est proposée.

Avraham n’est pas d’accord. Cette tractation prend une dimension énorme, tout le peuple est là :

 

וַיָּקָם אַבְרָהָם וַיִּשְׁתַּחוּ לְעַם-הָאָרֶץ, לִבְנֵי-חֵת

Vayakom Avraham vayishta’hou le'am-ha'arets livney-‘Het.

Avraham se leva et se protesterna devant le peuple de la terre les enfants de ‘Het.

 

Voyez l’expression « Am Haarets » qui est d’abord employée pour dire le peuple qui habite cette terre, quelqu’il soit.

Dans une lecture plus métaphysique, Haarets c’est aussi la terre toute entière, la planète.

On voit Avraham s’adressant aux habitants de la terre, les enfants de ‘Heit.

 

וַיְדַבֵּר אִתָּם, לֵאמֹר:  אִם-יֵשׁ אֶת-נַפְשְׁכֶם, לִקְבֹּר אֶת-מֵתִי מִלְּפָנַי--שְׁמָעוּנִי, וּפִגְעוּ-לִי בְּעֶפְרוֹן בֶּן-צֹחַר
Vayedaber itam lemor

Et il parla avec eux en disant :

im-yesh et-nafshekhem

Si vraiment vous voulez / si vraiment c’est dans votre conscience

likbor et-meti milfanay

que j’enterre mom mort devant moi

shma'uni oufig'ou-li be'Efron ben-Tsohar

écoutez-moi et intercédez pour moi chez Efron fils de Tsohar

 

Il apparait là un personnage Efron fils de Tso’har que l’on ne connaissait pas du tout et qui apparait là comme étant le propriétaire d’un caveau particulier que Avraham veut à priori. On vient de lui proposer d’enterrer Sarah n’importe où, on se demandera pourquoi Avraham veut ce caveau précisément et pas un autre. Il répond : si vraiment vous acceptez que je devienne un habitant du pays, parce que j’aurai un cimetière là aussi, alors demandez à Efron fils de Tsohar de me céder son caveau. Pourquoi celui-ci et pas un autre ?

 

וְיִתֶּן-לִי, אֶת-מְעָרַת הַמַּכְפֵּלָה אֲשֶׁר-לוֹ
Veyiten-li et-me'arat haMakhpelah

Et qu’il me donne la caverne double

 

Donc elle était connue : la caverne « double », là où l’on enterre les couples.

 

אֲשֶׁר-לוֹ, אֲשֶׁר, בִּקְצֵה שָׂדֵהוּ:  בְּכֶסֶף מָלֵא יִתְּנֶנָּה לִּי, בְּתוֹכְכֶם--לַאֲחֻזַּת-קָבֶר

asher-lo

qui est à lui

asher biktseh sadehou

qui se trouve à l’extrêmité de son champ

bekhesef male yitnenah li

en argent plein il me la donnera (il veut payer rubis sur l’ongle)

betokhekhem la'ahouzat kaver.

Parmi vous en héritage de sépulture

 

וְעֶפְרוֹן יֹשֵׁב, בְּתוֹךְ בְּנֵי-חֵת; וַיַּעַן עֶפְרוֹן הַחִתִּי אֶת-אַבְרָהָם בְּאָזְנֵי בְנֵי-חֵת, לְכֹל בָּאֵי שַׁעַר-עִירוֹ לֵאמֹר

Ve'Efron yoshev betokh beney-‘Het

Et Efron se tenait parmi les enfants de ‘Het

vaya'an Efron ha’Hiti et-Avraham

et Efron le Hittite répondit à Avraham

be'ozney veney-‘Het

aux oreilles des enfants de ‘Het

lechol ba'ey sha'ar-iro lemor.

devant tous les passant de la porte de la ville (c’est à dire le tribunal) en disant :

 

לֹא-אֲדֹנִי שְׁמָעֵנִי--הַשָּׂדֶה נָתַתִּי לָךְ, וְהַמְּעָרָה אֲשֶׁר-בּוֹ לְךָ נְתַתִּיהָ; לְעֵינֵי בְנֵי-עַמִּי נְתַתִּיהָ לָּךְ, קְבֹר מֵתֶךָ
Lo-adoni shma'eni

Non seigneur écoutes-moi

hasadeh natati lakh

le champ je t’ai donné

vehame'arah asher-bo lecha netatiha

et la caverne qu’il y a dans le champ je t’ai donné

le'eyney veney ami

aux yeux des enfants de mon peuple

netatiha lach kvor metecha.

J’ai donné pour toi enterre ton mort.

 

Avraham n’est pas d’accord.

 

וַיִּשְׁתַּחוּ, אַבְרָהָם, לִפְנֵי, עַם הָאָרֶץ
Vayishtachu Avraham lifney am-ha'arets

Et Avraham se prosterna devant le peuple de la terre

 

וַיְדַבֵּר אֶל-עֶפְרוֹן בְּאָזְנֵי עַם-הָאָרֶץ, לֵאמֹר, אַךְ אִם-אַתָּה לוּ, שְׁמָעֵנִי:

  נָתַתִּי כֶּסֶף הַשָּׂדֶה, קַח מִמֶּנִּי, וְאֶקְבְּרָה אֶת-מֵתִי, שָׁמָּה

Vayedaber el-Efron be'ozney am-ha'arets lemor

Et il parla à Efron aux oreilles du peuple de la terre pour dire :

akh im-atah lou shma'eni

si toi tu veux bien m’écouter

natati kesef hasadeh kach mimeni.

Je t’ai (déjà) donné (si je te promets c’est que tu l’as déjà -  il suffit aux Tsadikim de parler) l’argent du champs prend-le de moi 

Tout ce qu’il lui demande c’est de prendre l’argent.

ve'ekberah et-meti shamah

et je pourrais enterrer mon mort là-bas.

 

וַיַּעַן עֶפְרוֹן אֶת-אַבְרָהָם, לֵאמֹר לוֹ

אֲדֹנִי שְׁמָעֵנִי, אֶרֶץ אַרְבַּע מֵאֹת שֶׁקֶל-כֶּסֶף בֵּינִי וּבֵינְךָ מַה-הִוא; וְאֶת-מֵתְךָ, קְבֹר

Vaya'an Efron et-Avraham lemor lo.

Et Efron répondit à Avraham en lui disant

Adoni shma'eni

Seigneur écoutes-moi

erets arba me'ot shekel-kesef

une terre de 400 shekels d’argent

beyni ouveyneykha mah-hi.

Entre moi et et entre toi qu’est-ce que c’est ?

ve'et-metecha kevor

enterre ton mort !

 

On ne comprend absolument rien dans ce dialogue sinon que les commentateurs occidentaux y verraient tout de suite une scène de marchandage entre deux marchands de tapis orientaux.

 

וַיִּשְׁמַע אַבְרָהָם, אֶל-עֶפְרוֹן,

 וַיִּשְׁקֹל אַבְרָהָם לְעֶפְרֹן, אֶת-הַכֶּסֶף

 אֲשֶׁר דִּבֶּר בְּאָזְנֵי בְנֵי-חֵת--אַרְבַּע מֵאוֹת שֶׁקֶל כֶּסֶף, עֹבֵר לַסֹּחֵר

Vayishma Avraham el-Efron

Avraham compris ce que Efron voulait

vayishkol Avraham le-Efron et-hakesef

et Avraham  pesa l’argent

asher diber be'ozney veney-‘Het

dont il avait parlé aux oreilles des enfants de ‘Het

arba me'ot shekel kesef over laso’her.

400 sicles d’argent acceptable par les marchands / monnayable / de monnaie courante

 

וַיָּקָם שְׂדֵה עֶפְרוֹן, אֲשֶׁר בַּמַּכְפֵּלָה

Vayakom sedeh Efron asher baMachpelah

Alors devint le champ d’Efron qui se trouvait dans la caverne.

 

Une nuance ici : avant la caverne est dans le champs, on s’aperçoit maintenant que le champ est dans la caverne ?

 

אֲשֶׁר, לִפְנֵי מַמְרֵא:

asher lifney Mamre

qui se trouve devant Mamré

הַשָּׂדֶה, וְהַמְּעָרָה אֲשֶׁר-בּוֹ, וְכָל-הָעֵץ אֲשֶׁר בַּשָּׂדֶה, אֲשֶׁר בְּכָל-גְּבֻלוֹ סָבִיב

hasadeh vehame'arah asher-bo

le champ et la caverne qui est dedans

vekhol-ha'ets asher basadeh

et tout arbre qu’il y avait dans ce champs

asher bekhol-gevoulo saviv.

dans toute sa frontière autour

 

et la frontière autour de la caverne de Makhpelah, c’est la frontière d’Erets Israël. C’est donc l’acquisition de Erets Israël qui se produit là.

 

לְאַבְרָהָם לְמִקְנָה, לְעֵינֵי בְנֵי-חֵת, בְּכֹל, בָּאֵי שַׁעַר-עִירוֹ. 

Le-Avraham lemiknah le'eyney veney-Chet

A Avraham en acquisition (miknah) aux yeux des enfants de ‘Het

bekhol ba'ey sha'ar iro.

Devant tous ceux qui venaient devant la porte de la ville (le tribunal)

 

Après cela seulement, après cette procédure :

 

וְאַחֲרֵי-כֵן קָבַר אַבְרָהָם אֶת-שָׂרָה אִשְׁתּוֹ, אֶל-מְעָרַת שְׂדֵה הַמַּכְפֵּלָה עַל-פְּנֵי מַמְרֵא--הִוא חֶבְרוֹן:  בְּאֶרֶץ, כְּנָעַן

Ve'acharey-chen kavar Avraham et-Sarah ishto

Avraham a enterré Sarah sa femme

el-me'arat sedeh haMakhpelah.

A la caverne du champ double   (c’est maintenant le champs qui est double)

 al-peney Mamre

devant Mamré

hi ‘Hevron

c’est à dire ‘Hevron

be'erets Kena'an

dans le pays de Kenaan

 

וַיָּקָם הַשָּׂדֶה וְהַמְּעָרָה אֲשֶׁר-בּוֹ, לְאַבְרָהָם--לַאֲחֻזַּת-קָבֶר:  מֵאֵת, בְּנֵי-חֵת

Vayakom hasadeh.

Et le champs devint

vehame'arah asher-bo

Et la caverne en lui

le-Avraham

pour Avraham

la'ahouzat-kaver

un héritage de sépulture

me'et beney-‘Het

de la part des enfants de ‘Het

 

je vous donnerais une réponse à deux niveaux, en reprenant d’abord l’enseignement de Ibn Ezra et ensuite on tentera de comprendre quelle est l’allure formelle de cette tractation : qu’est-ce qui se passe dans le récit.

 

Mais d’abord l’événement lui-même.

Le commentaire se basant sur des Midrashim peu connus, nous dit ceci :

 

Dans cette caverne était enterrés Adam et ‘Havah le 1er homme et la 1ère femme. C’est pourquoi on l’appelle la caverne double, c’est la caverne du couple. Et d’ailleurs c’est pourquoi cette ville va s’appeller ‘Hévron. Mais elle va s’appeller aussi Qriat Arba. Parce qu’y seront enterrés 4 couples :

 

Adam-‘Havah

Avraham-Sarah

Yits’haq –Rivqah

Yaaqov-Leah

 

Autre opinion : habitaient dans ce pays 4 géants dont on nous donne les noms, issus d’une race dont on trouve trace dans toutes les traditions, les Nefilim de la Genèse et dont on trouve trace dans toutes les mythologies qui ont un fond historique. Cf. l’histoire concernant les vestiges de l’ile de Pâques. Nous avons là une preuve évidente qu’il a existé une race de géant sur terre évoquée dans nos Midrashim.

 

La seule explication que j’ai retenu dans ces études qui ait une allure un peu scientifique, corollaire au gigantisme des espèces animales qui ont disparu, est une théorie provenant de Princeton qui dit ceci : il y a des phases lunaires durant lesquelles la lune et la terre sont plus ou moins rapprochées ou éloignées. Et quand la lune se rapproche plus de la terre la force d’attraction de la lune devient plus grande et les êtres vivant ont tendance au gigantisme. Cela correspondrait également à des périodes glaciaires. Il y a des rythmes de ce genre qui ont disparu de la mémoire des hommes. On peut comprendre qu’une force lunaire qui joue sur les marées, peut une fois amplifiée avoir un tel résultat. Je n’ai aucune assurance sur le fondement d’une telle théorie mais il semble selon les savants que nous sommes entrés dans une phase lunaire de ce type.

 

Le Midrash sur lequel se base Ibn Ezra prend une dimension tout à fait autre. Cette discussion ne se déroule pas n’importe où. C’est à l’endroit qui est le berceau de l’humanité. C’est à l’endroit où Adam et ‘Havah sont enterrés. C’est là qu’Avraham et Sarah vont prendre le relai.

 

Avraham sait d’emblée où il faut que Sarah soit enterrée, parce qu’il vient prendre le relai d’un gardiennage qui se faisait jusque-là par Efron ben Tsohar.

 

Efron ben Tsohar avait ce mérite-là d’être le gardien du cimetière de l’humanité où il y a avait deux genres de sépultures dans son caveau à lui. Tous les autres caveaux à ‘Hévron étaient les caveaux de chaques grandes familles.

 

Le caveau de Efron ben Tso’har - que l’on identifiera ultérieurement d’après un enseignement du disciple du Gaon de Vilna le Rav ’Haïm de Volozine – a quant à lui un caveau particulier. Il y a avait dans la Méarah la lignée de Adam jusqu’à lui qui passait par sa famille. Et autour de la Méarah, le champ – que j’ai appelé tout à l’heure le cimetière de la fosse public des étrangers .

 

Or Avraham dans son identité va prendre le relai. Il va prendre le relai des engendrements qui méneront jusqu’aux temps messianiques et en même temps il est le principe des convertis à l’identité d’Israël, c’est à dire les étrangers. On revient là au mot Guer qui signifie converti. 

 

Nous avons là la clef : pourquoi Avraham veut ce caveau là et pas un autre ? Parce que c’est le caveau de Efron ben Tsohar, parce que c’est celui-là qui concerne son histoire propre, sa fonction dans l’histoire, sa mission dans l’histoire. Avraham va prendre le relai du 1er homme. Donc il lui faut enterrer Sarah précisément là où ‘Havah est enterrée.

 

Y seront enterrés 4 couples :

Adam-‘Havah

Avraham-Sarah

Yits’haq –Rivqah

Yaaqov-Leah

 

On voit le caractère groteste de la prétention des descendants d’Ishmaël sur le caveau de Makhpelah, caveau des Patriarches d’Israël. Il y a bien sûr Avraham et Sarah et c’est important qu’ils y croient et le reconnaissent.

Après Abraham et Sarah, Its’haq et Rivqah, et évidemment cela ne concerne plus Ishmaël et les Arabes. Mais ils le considèrent tout de même comme un lieu saint. Même le tombeau de Ra’hel qui n’est pas dans la caverne de Makhpelah est considéré par les musulmans comme un tombeau d’une de leur saintes. Avec le postulat qu’Israël disqualifié a laissé le relai à l’islam, ils considèrent que l’islam est l’héritier authentique des Hébreux. Les Chrétiens disent la même chose de leur côté. Et puis nous sommes au milieu, comme vous le savez.

Avec Its’haq et Rivqah il est évident qu’il ne peut plus s’agir de l’héritage d’Ishmaël, d’autant plus que s’y trouvent également Yaaqov et Leah, les ancêtres du peuple juif directement.

 

Un thème important à mentionner au passage : pourquoi Jacob et Leah et non pas Jacob et Rachel ?

 

Q :

R : Il y a une dimension d’éternité dans le dévoilement de la Torah. Dans tous les cas, ‘Hévron c’est Qriat Arba. Tant que les 4 couples n’y sont pas, alors c’est Qriat Arba avec les 4 géants. Dès que les couples y sont, alors ce n’est plus les 4 géants. Quelque soit le contenu, formellement, ‘Hévron formellement va s’appeller Qriat Arba. ‘Hévron signifie d’abord la cité double – dans la racine de ‘Hévron. Si c’est déjà double, cela va de soi qu’il y en a 4. Donc ‘Hévron doit s’appeller Qriat Arba.

 

C’est le principe suivant : La nomination des réalités absolues ne dépend pas à priori des contenus historiques. Pessa’h c’est Pâques avec les Matsot et le Maror avant même la sortie d’Egypte. A partir de la sortie d’Egypte, Pessa’h commémore la sortie d’Egypte, mais apriori Pessa’h c’est Pessa’h, le 14 Nissan. ‘Hanoukah c’est ‘Hanoukah depuis le 1er homme mais on ne savait pas ce que ‘Hanoukah devait commémorer : à partir des Makabim on l’a su et ‘Hanoukah c’est cela. 

 

De même pour Yom Haatsmaout et de même le jour de l’arrivée du messie qui est connu mais qu’on ne commèmore pas puisqu’il n’est pas encore venu... Le jour où il arrivera on vous donnera les références vous verrez. Je ne sais pas si ce sera moi qui dira : c’est écrit là que c’était ce jour-là.
 

.../...
lire la suite ici
 

*******

Partager cet article

Repost 0
Published by Manitou - dans PARASHAT HASHAVOUA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : MANITOU
  • MANITOU
  • : Bienvenue sur le blog MANITOU! Cet espace est consacré au Rav Léon Askénazi - Manitou - זצ"ל.Vous y trouverez des textes rédigés à partir de cours audio enregistrés (disponibles sur www.toumanitou.org) En modeste hommage à ce Rav génial et extraordinaire...
  • Contact

Recherche