Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 18:34

Le compte du Omer entre Pessah et Shavouot (1985) 2ème Partie

 

 

http://www.toumanitou.org/toumanitou/la_sonotheque/fetes_et_calendrier/l_omer_entre_pessah_et_shavuot/cours_1

Face B

…/…

‘Hanoukah qui commémorera l’évènement de la réinauguration du temple repris sur les Grecs. Cela ne veut pas dire, et retenez-le bien, parce que nous avons des sources très claires dans le Midrash et dans le Talmud, que ce jour du 25 Kislev n’était pas connu avant. Mais cela faisait partie d’un folklore national qui n’avait pas encore rencontré l’événement de commémoration. C’est vrai pour Pessa’h et c’est vrai pour toutes les dates, Yom Haatsmaout, le 28 Iyyar de Yom Yeroushalayim, c’est vrai pour d’autres dates dont les événements ne sont pas encore dévoilés mais dont les dates sont connues par ailleurs de ceux qui les connaissent.

 

Je reviens au principe : le déroulement de l’année c’est un déroulement d’un temps qui va d’étape en étape et chaque jour de l’année correspond à un événement important dans l’ordre de l’avènement messianique définitif et ultime.

 

Dans la chronologie de l’histoire certains évènements ont déjà illustré le jour de l’année correspondant. Le problème qui lorsqu’on le découvre est très  mystérieux : comment se fait-il que l’événement corresponde au jour où il se réalise. Par exemple, le 14 Nissan c’est la pleine lune du printemps et c’est la sortie d’Egypte !

 

A postériori, on est tellement familier à cette correspondance de la sortie d’Egypte, la libération, le printemps… et tout ce qui va ensemble au 14 Nissan, qu’on ne se rend pas compte que l’on manie des choses assez mystérieuses.  Il y a des dates et des événements. Et les événements arrivent aux dates où ils arrivent.

 

3- Le calendrier israélien. Nous sommes témoins que les événements commémorés – Yom Ha-Shoah, Yom Ha-Zikaron, Yom Ha-âtsmaout, Yom Yéroushalayim se sont bien passés aux dates où on les commémore. Et notre problème c’est comment comprendre que toutes ces dates du calendrier israélien qui vient après le calendrier hébraïque et après le calendrier juif sont dans la période du Omer.

 

Je me souviens - le jour de Yom ha-Shoah a été décrété à telle date parce que c’était le jour de la révolte du ghetto de Varsovie -  j’étais encore soldat sur le front en France – lorsqu’on a commemoré la révolte du ghetto de Varsovie, on a fait le premier Yom Ha-Shoah l’année suivante ce jour-là même. Nous sommes témoins effectivement que les événements se sont passés à la date où on les commémore. De la même manière pour Yom Haatsmaout le 5 Iyyar et Yom Yeroushalayim le 28 Iyyar.

 

Je ne vais pas rentrer dans les correspondances de ce qui se passait dans ces dates-là dans les siècles passés mais c’est connu par la tradition, en particulier le Yom Haatsmaout. Ce sont des dates caractéristiques connues du calendrier. Et voilà que lorssque le temps arrive, l’événement se dévoile. Vous avez compris le problème. Il n’y a que le Sanhédrin du temps qui a la capacité de diagnostiquer s’il s’agit de l’événement correspondant. Et c’est irréversible.

 

Au moment où la décision est prise il peut y avoir une perplexité, une espèce de flou, dans beaucoup de milieux qui ne connaissent pas le sens du calendrier. Je vous prends l’exemple de Yom Haatsmaout. A Yom Haatsmaout une bonne partie du monde religieux non seulement ne le commémore pas comme fête mais le commémore comme deuil. Pour les ‘Harédim antisionistes pour eux c’est un jour de deuil. Si vous vous baladez dans Méah Shéarim le jour de Yom Haatsmaout vous verrez que pour eux c’est un jour de deuil. Il y a certaines sectes parmi eux qui jeunent et se mettent un silice comme les anciens moines disant Téhilim du matin au soir en pleurant et se tapant sur la poitrine… c’est un jour de deuil terrible. Il y a toutes les nuances possibles. Vous avez les ‘Hilonim qui font la fête dans les parcs et des religieux qui font la fête sans dire Hallel et des religieux qui disent Hallel mais sans Brakhah, des Juifs quoi ! Comment comprendre cela ?

 

Je vous donne un exemple :

Il y a toute une discussion dans le Talmud c’est dans Massékhet Shabat :

 …/…      

lire la suite

 

***

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicolas 29/04/2010 07:48


Hello,
Je vous rend visite afin de savoir ce que vous pensez de deux créations sur des sports de glace:
http://www.nicolaslizier.com/article-creation-nicolas-hockey-sur-glace-47722800.html
http://www.nicolaslizier.com/article-creation-j-o-vancouver---lindsey-vonn-45689047.html

Bonne continuation dans vos projets
Nicolas
Graphiste


Présentation

  • : MANITOU
  • MANITOU
  • : Bienvenue sur le blog MANITOU! Cet espace est consacré au Rav Léon Askénazi - Manitou - זצ"ל.Vous y trouverez des textes rédigés à partir de cours audio enregistrés (disponibles sur www.toumanitou.org) En modeste hommage à ce Rav génial et extraordinaire...
  • Contact

Recherche