Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 07:33

Galout et Geoula - Shaarei Ora, Maharal (1989) 6ème partie

 

http://www.toumanitou.org/toumanitou/la_sonotheque/pensee/le_drame_de_l_exil_shaarei_ora/cours_3

Face C - Durée : 47,2 minutes

.../...

 

Il se relie à ce qui est séparé du matériel parce qu’il n’y a pas cas de dimension pour ce qui est séparé.

 

Faites attention: dans toutes ces mises au point nécessaires, ce qui semble être des répétitions, il n’y a pas mise au point pure et simple. Le Maharal veut bien nous faire comprendre que rien de ce qui rend compte de l’histoire des société humaines ne peut rendre compte de l’histoire d’Israël ; de la même manière que rien de ce qui concerne les lois de la matière ne peut rendre compte de ce qui est immatériel. C’est à ce niveau-là qu’il prend le parallèle.

 

Et c’est pourquoi cette société divine de la sainteté est unique – Malkhout Qdoushah Elohit A’hat – et elle se situe par rapport à cette dimension séparée et qui n’est pas matérielle dans ce monde-ci.

 

Cela veut dire qu’il y a dans ce monde-ci quelque chose qui n’est pas de ce monde-ci et qui fait cependant partie de ce monde-ci. C’est Israël.

Je pourrais vous donner beaucoup d’analogies dans d’autres sources en particulier ce qu’Abraham commence par dire de lui-même dans la rencontre avec les nations, lorsqu’il dit [Hayé Sarah 23:4] :

גֵּר-וְתוֹשָׁב אָנֹכִי, עִמָּכֶם

Guer véToshav Anokhi Imakhem

Je suis étranger séjournant avec vous

A la fois étranger et séjournant.

Nous avons souvent parlé de cela : l’identité juive est ainsi très bien cadrée : c’est une identité dans le monde qui est chez elle et pourtant se sait partout étrangère. Sous une forme un peu schématique : à force de se croire chez nous chez les autres on a fini par s’entendre dire qu’on est chez les autres quand on est chez nous. Comme une espèce d’humour de cette étrangeté de l’identité d’Israël dans le monde. En tout cas fondamentalement, de même que la sainteté, de même que tout ce qui est spirituel est de ce monde sans être de ce monde, et bien de même, c’est l’identité de la société Israël. Voilà ce que dit le Maharal. Voir comment cela se passe à l’ONU, il y a ce cas particulier des nations, c’est Israël à part. J’en parle souvent avec des diplomates non-juifs, non israéliens, qui n’arrivent pas à percevoir cela dans un manque d’humour colossal. A l’O.N.U. on y témoigne qu’il y a les nations d’un côté et Israël de l’autre. 

 

 Mais les empires sont du côté matériel de ce monde-ci et sont 4 comme indiqué et ces choses sont très claires. C’est pourquoi tu trouveras dans un verset de Daniel qu’un des animaux qui représente les 4 empires dans la vision de Daniel. Et cette bête a 4 cornes comme les 4 dimensions du ciel. Et de la mer sortaient 4 animaux qui sont les 4 empires que Daniel a vu. Et cela vient de ce que nous avons dit que ces 4 empires viennent du fait de ce monde-ci qui est matériel comme expliqué. C’est pourquoi les 4 dimensions de l’espace faisaient venir ces 4 animaux qui représentent les 4 empires.

 

Là nous avons une explication d’une de ces sources talmudiques parlant de la vision de Daniel.

Nous passons au paragraphe suivant que je vais vous résumer. Il y a d’abord le développement de ces 4 empires. Je retrouve la citation du Midrash de laquelle nous allons partir.

 

Rabbi Yéhoudah a enseigné au nom de Rav : le fils de David ne viendra qu’après que se sera répandu, déployé sur tout le monde l’empire de la méchanceté (le 4ème empire) dans tout le monde 9 mois, c’est pourquoi il sera donné jusqu’au temps de l’enfantement, jusqu’à ce que la femme qui enfante enfante. Et le reste de ses frères reviendront aux enfants d’Israël. 

 

Ici est cité un passage de la Guémara qui dit que le 5ème empire qui est la royauté messianique ne viendra qu’après que le 4ème empire aura dominé le monde pendant 9 mois.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

 

La discussion des sages à ce propos sont des paroles très merveilleuses. Tu as à les comprendre selon toutes paroles que nous t’avons expliqué que ces deux empires (les deux derniers Paras et Edom, d’après la citation précédente que vous verrez d’autre part)vont se perpétuer jusqu’au temps du messie, et leur querelle portent sur le fait de savoir qui sera à la fin ? Car bien que dit précédemment que ces 2 empires se ressemblent par le fait qu’ils se perpétuent, le fait que les 2 se perpétuent totalement jusqu’au temps du Mashia’h cette chose-là est impossible. Car il y a à ces deux empires deux manières d’être différentes qui ne sont pas l’une comme l’autre, et c’est pourquoi il n’est pas possible que n’arrive pas le fait que l’un triomphe de l’autre. Et celui qui triomphera c’est celui le plus approprié à cela.

 

Je crois qu’il faut que je reprenne ce qui s’est passé avant. Ces 2 royaumes qui vont se perpétuer jusqu’au temps du messie sont Paras et Edom.

 

Pourquoi (dans une citation de la Guémara Avoda Zara qu’il a étudié dans un chapitre précédent) on demande : pourquoi a–t’on donné une importance particulière à ces deux empires, l’empire de Perse qui était le 2ème et le 4ème qui était l’empire de Rome ? Parce que, dit la Guémara, ils font perpétuer leur souveraineté jusqu’à la venue du messie.

 

Ne cherchons pas trop d’analogie avec la Perse contemporaine mais il y a quand même quelque chose d’assez impressionnant dans ces explications du Maharal.

   

Nous reprenons le praragraphe suivant : que signifie cette coexistence cette confrontation et cette rivalité entre la Perse et Edom au temps du messie ?

 

Et il dit après que le fils de David (l’initiateur du temps messianique) ne vient que lorsque que ce sera déployé l’empire de la méchanceté (Edom) dans le monde entier pendant 9 mois. Et la raison est : car à ce moment-là Israël sera considéré comme déjà né. Comme il est écrit (Psaumes 22:32):

 יָבֹאוּ, וְיַגִּידוּ צִדְקָתוֹ:    לְעַם נוֹלָד, כִּי עָשָׂה

 Ils viendront et ils diront sa justice au peuple enfanté.

 

Nous serons, dit le Maharal, en se basant sur ce verset à un moment où l’on parlera d’Israël comme s’il venait d’être enfanté. Le verset dit « עַם נוֹלָד   Âm nolad » – « le peuple qui est enfanté » :

Le Maharal dit qu’il y aura donc présence et permanence de Paras et Edom jusqu’au temps du Mashia’h et il explique à partir du verset des Psaumes : on parlera à un peuple qui vient d’être enfanté. C’est-à-dire au temps où Israël sera comme s’il venait de naître.

 

C’est extraordinairement frappant que c’est le temps où la société d’Israël vient à peine de naître !

Vous percevez à quel point c’est assez extraodinaire. On ne sait pas de quoi il faut le plus s’étonner ? De ce que nous disposions de textes de ce genre qui éclairent la réalité que nous vivons ou que la réalité que nous vivons s’entête à donner raison à des textes de ce genre ? Probablement des deux choses il nous faut s’étonner !

 

Et aussi, il est écrit dans Isaie 66:8 :

  הֲיוּחַל אֶרֶץ בְּיוֹם אֶחָד  

hayou’hal Erets Beyom E’had?

Est-ce qu’un pays peut être enfanté en un seul jour ?

 אִם-יִוָּלֵד גּוֹי פַּעַם אֶחָת   Âm youlad paam é’had?

Est-ce qu’une nation est enfantée en une seule fois ?

 

Il fait allusion à Yom Haatsmaout vous avez remarque ? Est-ce qu’il arrive que subitement un pays apparaisse et une nation apparaisse en une fois ?

                     

                 Le peuple créé louangera Yah Dieu

 

Le problème de savoir si oui ou non on dit le Hallel à Yom Haatsmaout.

                     

Et il s’agit de la génération du Mashia’h où ils seront considérés comme enfantés de nouveau.

 

De deux choses l’une : ou bien on ne sait pas de quoi il parle, ou bien nous sommes en train de vivre ce dont il est en train de parler.

  

Et par le fait que passe à l’acte le potentiel caché, supérieur, intérieur qui était le royaume messianique, mais avant cela se déploira l’empire de la méchanceté pendant 9 mois sur le monde entier.

 

Ces 9 mois sont le temps de la gestation de Israël du temps du Mashia’h

 

Et c’est en ces temps-là que naîtra Israël. Car c’est Israël qui est appelé l’homme. Pendant ces 9 mois où Israël se réalisera le 4ème empire dominera le monde entier. Et c’est de cet empire-là que le roi messie recevra la royauté.

 

Cela commence à la déclaration Balfour et c’est finalement l’ONU qui...

On reprend depuis le début de ce paragraphe :

 

                Et après avoir dit que 2 de ces 4 empires se perpétueront jusqu’au temps du Messie

 

On a élucidé qu’il s’agit de l’empire de Perse et l’empire de Rome

 

Alors le fils de David ne viendra que lorsque le 4ème empire se développe dans le monde entier pendant 9 mois. La raison est que c’est en 9 mois qu’une naissance se prépare, Israël sera considéré comme s’il vient de naitre comme il est écrit: Ps.22:

 וְיַגִּידוּ צִדְקָתוֹ:    לְעַם נוֹלָד

« ils diront sa justice au peuple enfanté »

A qui diront-ils cela ? léam nolad au peuple enfanté !

 

C’est une expression qui a toujours intrigué les exégètes dans ce verset des Psaumes où Israël est appelé Âm nolad un peuple enfanté ! Ici, le Maharal l’explique: il arrivera un temps où on parlera d’Israël comme d’un peuple enfanté en un jour, né à peine ! C’est assez important de considérer cela : l’histoire du développement des sociétés montre que les peuples, les pays, les nations, se constituent à travers un temps très long. Alors que la société israélienne, s’il s’agit d’elle, s’est constituée d’un coup ! Il n’y a pas ce processus très long qui est la préhistoire des peuples. A partir d’une atomisation des Juifs de l’exil se sont des individus qui se rassemblent et subitement apparait une nation. Il n’y avait aucun des attributs de l’identitié nationale telle qu’elle se prépare dans les sociétés, sans aucune exception, dans un processus très long de gestation. Ici, le texte cité par le Maharal parle de 9 mois, le temps de faire un enfant.

 

                  Et aussi (il est écrit dans Isaïe) :

Isaie 66 :8 : הֲיוּחַל אֶרֶץ בְּיוֹם אֶחָד   hayou’hal Erets Beyom E’had? Est-ce qu’une terre (pays) peut être enfanté en un seul jour ? אִם-יִוָּלֵד גּוֹי פַּעַם אֶחָת   Âm youlad Goï paam é’had? Est-ce qu’une nation est enfantée en une seule fois ?

Et aussi (il est écrit dans les Psaumes : « il faudra écrire cela pour la dernière génération, et le peuple créé dira la louange de Dieu ».

C’est la génération du Mashia’h. Ils seront considérés comme nés de nouveau. Et par le fait que sort en acte le potentiel caché supérieur intérieur qui est le monde messianique, avant cela l’empire de la méchanceté se répandra pendant 9 mois dans le monde entier. Et c’est en ce temps-là que naîtra Israël (puisque dans ces textes on parle de l’engendrement du fils de l’homme, et le Maharal rappelle d’autre part que) c’est Israël qui est appelé Adam.

 

Le conflit entre Israël et Edom c’est pour savoir lequel des eux est Adam, et se nomme Israël.

 

Dans ces 9 mois le 4ème empire dominera le monde (on retiendra que les 9 mois signifie le temps de la gestation) et le roi messie ne recevra pas la royauté de deux mais d’un seul convenable pour cela celui qui peut lui transmettre vraimentla royauté, c’est le 4ème empire.   

Et c’est pourquoi d’abord tombera Malkhout Paras – la royauté de la Perse, dans les mains du 4ème empire et du 4ème empire le roi messie recevra la souveraineté.

 

Ne faites pas dire au Maharal qu’il a prévu qu’il y aurait une guerre entre l’Amérique et l’Iran et que l’Amérique sortira victorieuse, je n’ai pas dit cela…

 

-           Pause -

 

.../... ensuite seulement apparaitra le royaume messianique mais nous venons de lire un texte important pendant un temps de gestation où Malkhout Arisha un déchainement de méchanceté dans le monde à travers ce 4ème empire, se préparera la naissance de « Am nolad » et où le Maharal dit très clairement la société d’Israël au temps du Messie.

 

Q: inaudible

R : on y revient si vous voulez, ici le Maharal se base sur des textes du Zohar. Je finis le texte avant.

 

Maintenant le Maharal cite un Midrash qui se relie sur le sujet même du passage de la Guémara que nous venons de lire.

 

Le Midrash explique à propos d’un verset : la bouche des deux sera rentranchée et la 3ème prendra plus d’importance. Cette 3ème c’est eux c’est Israël qui sont les descendants des 3 patriarches. Et c’est Jacob qui est le 3ème 

 ( Fin de la citation du Midrash)

 

Nous l’avons étudié d’autre part, l’identité d’Israël a pour origine 3 Tsadikim alors que toute tradition est fondée par un seul juste, l’identité Israël est fondée elle par 3 vertus essentielles. On cite habituellement le verset de Qohelet 1:8 :

« וְהַחוּט, הַמְשֻׁלָּשׁ, לֹא בִמְהֵרָה, יִנָּתֵק  

Véha’hout Haméshoulash Lo Bimharah Yinateq

« le fil tressé de trois fils ne sera pas rapidement défait. »

C’est relié à ce fait : l’identité d’israsël procède simultanément d’Abraham, d’Isaac et Jacob. C’est à partir de Jacob que cette identité Israël devient irréversible et entre dans une dimension d’éternité qui traverse l’histoire des civilisations. Alors là aussi dans ce verset la troisième fait allusion à Israël qui se définit par trois, les 3 Avot.

 

Nos maitres ont ici expliqué tous nos enseignements sur le verset qui dit : « car la bouche des 2 sera retranchée ». Ils ont voulu dire que cette empire séparé, divisé, il est impossible qu’il subsiste définitivement, à cause de la division qu’il y a en eux. Et il ne peut y avoir en cela le fait de subsister. Mais la 3ème la nation une unique qui est 3ème par rapport à eux, Dieu les épurera-rafinera et elle subsiste éternellement.

 

C’est l’expression Netsa’h Israël : il y a une dimension d’éternité en Israël dès qu’elle arrive à émerger à partir de Abraham, Isaac, Jacob, au 3ème moment Jacob reçoit le nom d’Israël et une dimension d’éternité apparait pour cette société.

 

Parce qu’elle est unique dans le monde. Et comprend bien ce que le Midrash a dit en disant qu’ils sont (Israël) les descendants des 3 patriarches, car cela aussi est extraordinaire. Et aussi, il faut comprendre que le fait qu’Israël soit la descendance des patriarches, il arrivera que la bouche des 2 sera retranchée, les patriarches qui sont les pères du monde il n’est pas convenable-possible qu’il y ait interruption de cette nation construite sur les fondements du monde.  

 

Par le fait que  Abraham, Isaac, Jacob sont les les fondements du monde, la nation qui procède d’eux n’a pas d’interruption. Tant que le monde est fondé par ces piliers que représentent les vertus de ces trois patriarches la nation qui procède d’eux a permanence.

 

                   Et leur fondement s’enchaine à partir des patriarches.

 

C’est dire que d’après le récit de la Bible qui rend compte d’une certaine vision de l’histoire du monde, il y a une période où le monde entier n’est pas confirmée dans sa création tant qu’il n’y  a pas de justification suffisante. Cette justification apparait lorsque les trois patriarches donnent de façon irréversible à la conscience humaine les fondements de l’identité de l’authenticité humaine. Et alors, à partir du moment où les 3 patriarche sont émergés dans le monde, on sait que la création ne sera pas détruite. Elle est confirmée à postériori de toute cette histoire qui va jusqu’à Abraham, Isaac et Jacob. Vous avez appris d’autre part énormément de sources qui vont dans ce sens-là. Le monde est en question jusqu’à ce qu’il puisse y avoir un signe suffisant qu’il a mérité déjà d’avoir été créé. Cela c’est le temps des patriarches.

 

« Et je mènerais la 3ème dans le feu et je les épurerais comme on épure l’argent » - et tu comprendras de ce que nous avons expliqué à propos de l’enseignenemtn sur Jacob notre père Yaaqov avinou lo met

 

Puisque le verset qui parle de la mort de Jacob n’emploie pas le mot de mort, alors le Midrash dit « notre père Jacob n’est pas mort ». Le Talmud objecte : il écrit qu’il a été embaumé ? Réponse : le verset ne dit pas qu’il est mort. Et le Talmud explique : de même que sa descendance est dans la vie alors lui aussi est dans la vie.

 

Cela est expliqué dans (le commentaire du Maharal sur Rashi qui s’appelle) le Gour Arieh dans Parashat Vayé’hi et abondamment dans note livre Beer HaGolah le puit de l’exil.

 

Un des livres essentiel du Maharal où il explique toutes les Hagadot qui peuvent paraître invraisemblables. Tous les textes du Talmud et du Midrash qui paraitraient invraisemblables, Monsieur Néher a construit son livre le puit de l’exil sur l’enseignement du Beer HaGolah. Le Maharal y explique en particulier cette Hagada que Jacob n’est pas mort, bien qu’on l’ait embaumé. Cela veut dire que le cycle Abraham est achevé, le cycle Isaac est achevé, mais le cycle Jacob a une dimension d’éternité et n’a pas de fin. C’est pourquoi Jacob en tant que Jacob ne peut pas prophétiser la fin de l’exil à ses fils, parce que dans Jacob il n’y a pas de fin. Et nous, le fait de la fin de l’exil, nous le tenons de Isaac. En tant que fils de Jacob cette dimension-là n’a pas de fin, mais en tant que fils d’Isaac elle peut avoir une fin cette dimension de l’histoire des 4 empires parallèle à l’exil d’Israël.

                     

Aux 2 extrémités il y a une fin Sof, c’est en cela qu’ils sont des extrêmités, mot qui signifie interruption et fin - Lashon qets véSof – et c’est pourquoi à l’empire de Perse et à l’empire le 4ème qui sont droite et gauche il y a qets vésof fin et achèvement.

 

Je suis vraiment impressionné par cette vision du Maharal de l’histoire. Les sources sont dans le Zohar mais il arrive en son temps à les exprimer bien avant que rien ne laisse présentir que ces événements vont se déclencher, et avant qu’on puisse les diagnostiquer. Nous sommes nous très à l’aise pour diagnostiquer, chacun à son niveau, ce qui se passe parce que cela se dévoile. Mais au temps du Maharal en particulier il va identifier Ishmaël et l’endroit dans l’histoire de la Galout où se trouve Ishmaël comme dimension de Edom. Pour Ishmaël, il y a différentes opinions possibles mais finalement la plus vraisementblable c’est que le royaume d’Ishmaël c’est la Perse. Alors que ce n’est que de notre temps que s’est dévoilé que l’islam en tant qu’empire c’est la Perse beaucoup plus que tout le reste. C’est extraordinaire ! D’autant plus que le Maharal n’était pas séfarade et n’a jamais vécu chez nos « cousins » !    

 

Vous voyez quelle est l’image qu’il formule pour rendre compte de la manière dont le Midrash formule le verset : les deux s’achèveront mais le 3ème deviendra éternel. Les deux sont la Perse et Rome, le 3ème c’est Israël qui vient des 3 patriarches.

 

Et celui du milieu qui est Yashar la droiture n’a pas d’extrêmité pas d’achèvement. Et c’est cela Midat Yaaqov la modalité d’être de Jacob qui est appelée Yeshouroun.

 

Il a employé Yashar et maintenant Yesouhouron, je vous dis rapidement ces trois termes qui définissent le peuple Israël : Jacob- Israël- Yeshouroun

Jacob c’est au début de son histoire, ce peuple s’appelle Jacob, il y a un effort de redressement : Yaaqov cela vient de la racine Laaqov tortueux Âqev.

 Cf. le verset d’Isaïe (40 :4) :

וְהָיָה הֶעָקֹב לְמִישׁוֹר

 véHayah êaaqov lemishor

« ce qui est tortueux deviendra rectitude.»  

 

De Yaaqov à Yeshouroun : cet effort de redressement s’appelle Israël : Yashar El : ce sont les lettres du mot Israël. 

 

Comme nous l’avons appris souvent :

Le nom d’Israël dans l’exil c’est Jacob.

Le nom du redressement c’est Israël.

Et le nom de la tansfiguration c’est Yeshouroun.

…/…

Lire la suite

***

Partager cet article

Repost 0
Published by Rav Yéhouda Léon Askénazi (Manitou). - dans PENSÉE JUIVE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : MANITOU
  • MANITOU
  • : Bienvenue sur le blog MANITOU! Cet espace est consacré au Rav Léon Askénazi - Manitou - זצ"ל.Vous y trouverez des textes rédigés à partir de cours audio enregistrés (disponibles sur www.toumanitou.org) En modeste hommage à ce Rav génial et extraordinaire...
  • Contact

Recherche