Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 19:33

.../...

 

Je crois que cela suffit comme indication. Je voudrais un peu analyser certains points de l’enseignement du Zohar.

 

Il y a 2 périodes dans l’histoire des 40 ans de l’état d’Israël contemporain. Il y a jusqu’en 1967 et á partir de 1967. Vous l’avez senti ? Jusqu’à la guerre des 6 jours, l’opinion publique était pour Israël, l’opinion juive y compris d’ailleurs. Et à partir de 1967 tout s’inverse. Et nous sommes encore dans cette période à partir de 67. Or, de 48 à 67 quel a été l’objectif de la guerre de libération des Juifs ? C’est de lutter contre les Anglais. En 1948 on a réussit comme voulait Jeanne d’Arc à bouter les Anglais hors du territoire de la patrie.

 

[A ce moment-là nous avions reçu à Orsay les scouts catholiques bretons qui étaient venus contracter alliance avec les éclaireurs israélites à Paris. Ils nous ont dit : nous avons le même ennemi et ils nous ont chanté la Hatikvah au son de la cornemuse ! C’était au temps de Gérard Alexandre.]

 

Et à partir de 1967 tout change ! Or, jusqu’en 1967 nous étions aux prises avec les fils d’Esaü. Et ils n’ont pas de droit sur la terre d’après ce texte puisqu’ils ne sont pas circoncis. Cela c’est la prétention d’Esaü contre Jacob. Et là l’histoire, le monde entier, a pris acte que les Juifs revenaient et que ce n’est évidemment pas les Chrétiens qui les empêcheraient. Entretemps il y a eu la Shoah et donc Rome s’est tue.

 

A partir de 1967 on avait affaire avec les Arabes et non plus les Anglais. Tout a changé d’un coup. Et corollairement le sionisme jusqu’en 1967 n’avait pas tellement besoin de se baser sur la Torah. C’est-à-dire le mérite des Mitsvot. Effectivement, c’est le mérite du parti travailliste qui était au pouvoir jusqu’en 1967. Et puis Goush Emounim est apparu en 67, c’est-à-dire un sionisme au nom de la Torah parce que là on avait affaire avec Ishmaël, alors il fallait le Zekhout de la Torah. Et nous sommes en plein dans cette phase décrite par le Zohar.

 

Un enseignement du rav Kook donné il y a très longtemps. Il parlait de 1948 la déclaration d’indépendance. En 1917 il y a eu la déclaration Balfour. Après la victoire des alliés en 1918, il y a eu un moment d’inquiétude chez les Kabalistes pour savoir qui aurait le mandat sur la Palestine ?  C’était la commission Picot qui devait décider si c’était les Français où les Anglais parce qu’il s’agissait de la province sud de la Syrie et de l’empire turc. Finalement c’est passé aux Anglais et on a dit « Ouf ! » Pourquoi ? Parce que jusqu’en 1917, c’était les Turcs qui étaient dans le pays. Pas des Arabes, mais des musulmans quand même. Or, arracher Erets Israël aux musulmans c’est dur ! A cause de  la circoncision ! Alors les Chrétiens se sont mis à leur place. Et on a dit « Ouf ! ». Miracle dans le miracle : les Anglais et pas les Français !  Pourquoi ? Parce que les Français sont catholiques et pour eux les lieux saints sont sacrés ! Les protestants se fichent éperdument des lieux saints. Et en plus ils lisent la Bible alors que les catholiques ne lisent pas la Bible. La déclaration Balfour n’a été possible que parce que Balfour était anglais. Si Balfour avait été français jamais il n’y aurait eu de déclaration ! Parce que Balfour savait que d’après la Bible Israël c’est la terre des Juifs.

 

Jusqu’en 1967 on a eu affaire dans l’opinion publique entre Jérusalem et Rome. Mais à partir de 1967 dans l’opinion juive c’est Jérusalem juive et Jérusalem arabe. Et alors c’est la raison pour laquelle depuis 67 le mérite à mobiliser pour Israël doit être un mérite des Mitsvot beaucoup plus qu’avant 1967, parce qu’avant 67 il suffisait du sionisme de Ben Gourion. Tandis qu’à partir de 67 il fallait le sionisme du Rav Kook. Vous voyez comment c’est arrivé ! Allez expliquer cela aux Juifs !

 

On sait où on va mais on ne sait pas à quel prix !

 

***

 

Q : Problème du nombre de Juifs en Erets Israël ? Aliah de masse ?

R : Pour moi c’est une évidence, une certitude. La Aliah de masse je n’y crois pas. Parce que cela n’a jamais été déclenché que par des catastrophes. Alors il vaut mieux s’en passer ! Il n’y a de Aliah que un par un. On me demande très souvent s’il y aura de la place en Israël pour tout les Juifs ? C’est un alibi colossal. C’est un faux problème. La Aliah se fait un par un. Il y a des versets pour cela. La Aliah c’est un par un. L’expérience que nous avons c’est que la Aliah de masse c’est toujours après des catastrophes. On ne veut pas de catastrophe pour les Juifs.

Q : les arrivées successives en Erets Israël fera que l’Aliah se fera d’elle-même, dans le même ordre d’idée quand on est arrivé à la mer rouge, c’est quand au fur et à mesure qu’on a avancé jusqu’au out que les eaux se sont déplacées… et donc au fur et à mesure qu’on arrive la place se fera d’elle-même de manière inattendue… c’est pourquoi on peut peut-être envisager une Aliah de masse calculée sur les fondements de la logique qui pourra se faire sans drame ?

R : oui je veux bien mais comme disait je ne sais plus qui : « il est minuit docteur Schweitzer ! ». Il ne faut pas rater le dernier autobus ! On est en plein monde ubuesque ! C’est ce que dit le Zohar très clairement : qui peuplera cette terre ? Soit un juif soit un arabe ! Pour chaque juif qui n’est pas là il y a deux arabes en plus.

Nous ne savons pas du tout comment cela fonctionne. Les prophètes et les Kabalistes n’ont pas dit  comment cela fonctionne, ils ont juste dit le déroulement des événements.   

Je vous donne un exemple qui m’a beaucoup frappé. Jusqu’avant 1967, le jour de Pessa’h on a une prière que l’on doit dire au Kotel qui est entre les mains des Jordaniens. Alors on montait sur le toit de la plus grande maison  pour voir au loin le Kotel avec des jumelles et dire la prière en question.

On voyait les autobus jordaniens de cette autre planète, et on était encore dans le rêve de Jérusalem pendant 2000 ans. Subitement à la guerre des 6 jours, le roi Hussein est devenu fou et nous a fait cadeau de Jérusalem. D’ailleurs il y a quelque temps il nous a fait cadeau de la Cisjordanie ! 

Subitement on ne sait pas du tout comment ce rêve utopique sur la légende de Jérusalem s’est réalisé ! On en sait pas, mais quand cela arrive cela arrive ! Maintenant plus de 20 ans après les Juifs et le monde entier sont habitués à une situation de fait. Mais imaginez ces 2000 ans ! Ce qui est arrivé entretemps, et je crois que Hussein est un homme providentiel : chaque fois qu’il y a une gaffe à ne pas faire il la fait ! 

 

Le problème n’est pas tellement de savoir pourquoi il y a autant d’Arabes en Israël mais de savoir pourquoi il n’y a pas assez de Juifs !

 

Je vous raconte une histoire : au moment de la guerre des 6 jours, le grand Mufti de Jérusalem a fait dire à Mosheh Dayan le lendemain de la libération de Jérusalem : nous savons que vous êtes venus pour reconstruire le temple, permettez nous de démonter la mosquée et de la remonter ailleurs. Mosheh Dayan de quoi parles-tu ? Jamais de la vie ! Vous êtes chez vous ! Nous sommes de frères !

 

Cela fait 2000 ans que l’histoire des Juifs dure comme cela. Ils étaient pris de panique.

Le Mufti de ‘Hévron était persuadé qu’on allait passer tous les habitant de ‘Hévron au fil de l’épée après ce qu’ils ont fait dans les années 20. Mosheh leur a dit : on a fait la paix ! Restez chez vous, vous aurez un maire arabe… Surtout considérez vous comme chez vous !

Je ne critique pas du tout Mosheh Dayan. C’est la réaction des Juifs : une utopie optimiste colossale !

 

La stupéfaction que 2000 ans après Rome on est revenu sur la montagne du temple n’aurait pas peser lourd pendant 24h. le temps qu’il fallait pour démonter la mosquée. Après ils auraient crié, mais trop tard !

 

Q: comment expliquer cette apathie du peuple juif après 2000 ans de leçons d’histoire ?

R: Il n’y a que Dieu qui peut juger. Nous avons un grand principe : tout juif est juif même un juif pieux ! Alors c’est comme ça !

Remarquez que vous posez la question de paris et je vous réponds depuis Jérusalem. C’est cela l’humour juif !  Normalement ce serait à moi de vous poser la question et à vous de répondre !

 

La Bible a raconté l’histoire du peuple d’Israël. Et nous sommes le peuple d’Israël. Or, ce texte-là nous montre cette attitude d’Abraham vis-à-vis d’Ishmaël alors que le sort d’Isaac est en jeu. On a appris dans ce séminaire que nous en sommes pas Abraham, ni Isaac, mais Israël fils d’Isaac fils d’Abraham et notre engagement dans la vie doit être celui d’Israël, et non pas la vertu d’Abraham qui est la charité absolue Et donc il est normal qu’Abraham soit charitable avec Ishmaël. Et pendant qu’il est occupé à être charitable pour Ishmaël il ne pense pas à Isaac. Il y a des tendances dans la société juive qui sont d’Abraham ou d’Isaac et qui rende la tâche d’Israël difficile.

 

Je me trouvais il y a quelques années à Paris dans un club juif. On parlait d’un enseignement de Torah et alors inévitablement un juif pieux s’est levé pour m’interpeller sur Israël : je voudrais avoir des garanties que je peux être religieux en Israël ! Je le regarde stupéfait et je lui ait répondu spontanément ceci : Si tu as besoin de garanties pour retourner chez ta mère, c’est que peut-être ce n’est pas ta mère ! Silence dans la salle… Ce n’était pas un juif ! 

 

Q : Cette générosité aveugle n’est-elle pas une sorte de masochisme hérité à la suite de 2000 ans, une habitude de pensée et d’acte imprimée dans les cellules du Juif qui est comme drogué au point qu’inconsciemment il la reproduit ? Et dans ce besoin inconscient de souffrance il y a ce débordement de générosité ?

R :  Votre explication existe, nous l’entendons souvent, elle est cohérente d’ailleurs, mais elle ne peut pas répondre à la question. Parce que de la même cellule, de la même hérédité, de la même expérience, une partie a construit Israël et une partie est celle que vous décrivez. Donc cela ne suffit pas à rendre compte, il y a un mystère : pourquoi d’une même famille avec la même hérédité, l’un est ainsi et l’autre comme cela ? C’est qu’il y a autre chose ! Cela ne suffit pas à expliquer le problème.

 

Q :

R : C’est le problème du nombre de Juifs en Erets Israël : La Shékhinah revient mais elle revient au prorata du nombre de Juifs ! On a une petite Shékhinah !

 

Il y a eu en Israël il y a quelques années l’affaire Shalit.

C’était une femme scandinave qui avait épousé un israélien, et qui ne s’était pas convertie au judaïsme et tenait absolument à ce que sa carte d’identité comporte non pas la mention « juive » mais « israélienne». Elle ne voulait qu’on lui impose d’être juive pour être israélienne. La mairie avait demandé de mettre chrétienne tout simplement. Non elle voulait israélienne mais pas juive. Et à ce moment a commencé le débat de savoir qui est juif. Il y a des remouds surtout en université. J’ai assisté à l’une de ces assemblées où la majorité était des juifs non religieux de la gauche israélienne universitaire. C’est le Rav Neiria, chef des réseaux des Bnei Akiva, qui devait faire sa conférence sur ce problème. Il commence par dire : « tous les jours on verse dans ce pays du sang juif innocent et vous ne réagissez pas ? » Silence dans la salle… « On circoncis vos enfants et vous ne réagissez pas ? » Il s’agissait en majorité de non-croyants ! Silence opaque… L’un d’entre eux se lève : « Tu nous a pris pour des bâtards ou quoi ? »

C’est le mystère ! 

Imaginez des gauchistes anti-religieux qui se sont sentis insultés. Ils ont d’ailleurs très bien compris la leçon. La conférence s’est arrêtée là. La circoncision est un mystère, c’est la garantie qu’Israël est bien Israël ! C’est une Mitsvah que tous les Juifs en Israël pratiquent à part quelques marginaux dont Shalit. En fin de compte cette famille a quitté le pays et vit en Scandinavie.  

Il y a quelques chose d’inexplicable : Israël sait inconsciemment que la circoncision le protège. Toute la gauche israélienne qui n’a rien à voir avec la Torah mais qui a à l’origine construit le pays en grande partie, et qui garantit son identité – ce qu’a enseigné le Zohar - avec la circoncision des petits de HaShomer Hatsaïr ! C’est un mystère ! 

 

< fin >

 

****

Partager cet article

Repost 0
Published by Phil O'Semith - dans ENGENDREMENTS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : MANITOU
  • MANITOU
  • : Bienvenue sur le blog MANITOU! Cet espace est consacré au Rav Léon Askénazi - Manitou - זצ"ל.Vous y trouverez des textes rédigés à partir de cours audio enregistrés (disponibles sur www.toumanitou.org) En modeste hommage à ce Rav génial et extraordinaire...
  • Contact

Recherche